Qu’il s’agisse de thés ou de plantes, l’art de l’infusion est subtil car il s’agit de matières organiques fragiles.

Pa exemple, certains grands thés verts ne dévoilent leurs arômes qu’à basse température (70°C).

Pour vous simplifier la vie, j’indique sur chaque sachet la température (idéale bien sûr…) et le temps d’infusion.

 

Le dosage est affaire de goût, mais voici un petit mémo :

Tisane : 1 cuillère à soupe par personne

Thé : 1 belle cuillère à café par personne

 

Pour conserver les saveurs de vos infusions le plus longtemps possible, rangez les à l’abri de l’humidité et de la lumière.

conseils de préparation

Pour aller plus loin...

Les différentes façons de « boire » les plantes :

L’infusion
On place la plante dans de l’eau chaude. Puis on attend. Temps de chauffe et d’attente dépendent de l’infusion que l’on souhaite et de la plante utilisée.

Décoction
La plante est chauffée avec l’eau jusqu’à ébullition. On maintient la température pendant un certain temps (quelques minutes, cela dépend de la plante utilisée). Puis on filtre le tout.

Macération
La plante est mise dans l’eau froide et on l’y laisse longtemps.

Lixiviation
L’eau, sans cesse renouvelée, passe sur la poudre végétale. C’est le principe de la cafetière.